DARK MONOCLE

UN CONCEPT

C’est une histoire de rond voire de ronde. Un tempo, une ronde, deux noires et un rythme visuel qui s’inscrit avec notre linge sale ou au travers nos hublots. La photo dans sa mise en abime et avec un objectif son circulaire. Je photographie une vie colorée, noire, ronde. Un judas photographique qui observe notre vie en décalage dans les Lavomatic mal éclairés. Des histoires de linges qui sèchent, qui se lavent qui tournent en rond. Un œil, objectif, un point de vue qui se reflète dans les photos de nos vies.

 

Dark monocle c’est une série sur le noir de nos pupilles, une « raisonnance » de nos vies, comme si nos images, nos témoignages passaient à la machine. Mes émotions invisibles dilatées au creux de mon objectif. Des images de sensations pures qui sont extraites de nos vies, de nos regards.

 

Je photographie ce qui me regarde, car ça me regarde, des ronds, des hublots, des fonds rétiniens aux creux des entonnoirs de la vie. Un autoportrait visuel du fond de mes émotions.

 

Cet orifice ophtalmologique se prend au je (jeu) d’une silhouette de Judas. Quand je t’observe et que ta vie tourne, tout fini par circuler en rond mais qu’y a t il au fond de l’entonnoir de nos vies. Pas de réponse, juste une émotion.

 

Dark Monocle nous aspire au fond de nous-même comme une double circonvolution de notre vie qui se croise et se fixe par moment.

 

Une œuvre singulière qui entre au fond de nos bouleversements sans les mots. On en sort lavé, séché, froissé.

Philippe YVON